www.immobilier-prestige-marseille.com Maisons & Appartements de luxe à Marseille

L'immobilier par les candidats à la Présidentielle 2012

L'immobilier par les candidats à la Présidentielle 2012
Cette annonce est archivée. Le produit ou service proposée n'est plus disponible.

cliquez sur les images pour les agrandir

L'immobilier par les candidats à la Présidentielle 2012

Le logement, une priorité qui mène à l'emploi

Non seulement les candidats ne parlent pas du logement ou de la crise de l'immobilier durant leur meeting par choix de campagne, mais en plus, aucun ne s'est rendu à l'évènement national sur le logement : le colloque "Le logement, cause nationale". Ils ont préféré y envoyer des représentants reléguant l'évènement au deuxième plan.

Il faut dire que pris dans une actualité forte durant un temps (la tuerie de Toulouse notamment), ils en ont oublié les fondamentaux. Peut-être ce sont-ils dit en voyant la baisse des prix des biens immobiliers en 2012 que cela n'était pas l'ambition première.

Pourtant, l'objectif de ce colloque était de démontrer que le logement est un secteur qui peut créer presque 860 000 emplois. Rien de négligeable donc quand on sait que le chômage est en hausse de près de 10% à la fin de l'année 2011...

Les points sur le logement dans les programmes des candidats

Malgré tout, les candidats à l'élection présidentielle de 2012 mentionnent le logement dans leur programme. Rapide tour d'horizon sur la partie logement dans les programmes de certains candidats. Tout d'abord, François Hollande prévoit la création de 2,5 millons de logements intermédiaires ou sociaux (et même certains très sociaux). Globalement, il veut réduire la part liée aux dépenses de logement dans les dépenses des ménages en créant des logements à cet effet dans les villes.

Du côté de Nicolas Sarkozy, il est davantage pour l'option de fixer des plafonds par rapport au prix moyen de l'immobilier s'inspirant du modèle allemand. Une idée que l'on retrouve également du côté du candidat du centre François Bayrou.

Pour le candidat du front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, il faut bloquer les loyers dans le public et les encadrer dans le privé et prévoit également la création de logements. Enfin pour Marine LePen, c'est assez simple, il s'agit de privilégier l'accès au logement aux Français plutôt qu'aux étrangers...

Voilà des programmes que peu de candidats ont développé et revendiqué lors de leurs meetings. Une chose est sûre, une crise de l'immobilier est bien en cours. Même si les prix des biens immobiliers baissent peu à peu, on est encore bien dans cette crise immobilière.

Contactez-nous
site en responsive design
Site en responsive design, adapté à tous les écrans