www.immobilier-prestige-marseille.com Maisons & Appartements de luxe à Marseille

Espace culturel LA BELLE DE MAI MARSEILLE 3ÈME

Cette annonce est archivée. Le produit ou service proposée n'est plus disponible.

cliquez sur les images pour les agrandir

Espace culturel LA BELLE DE MAI MARSEILLE 3ÈME

Après vingt ans de présence dans le quartier de la Belle de Mai, le site de la Friche, équipement culturel majeur de Marseille installé dans une ancienne manufacture de tabacs, est en pleine transformation : construction de nouveaux espaces d’exposition, requalification des espaces de production et de création, etc. Au-delà des transformations en cours, l’enjeu est de faire de ce territoire un bout de ville ouvert tant dans son inscription urbaine que dans la mixité de ses fonctions. Les relations du site avec les habitants du quartier doivent encore être développées, les usages publics quotidiens approfondis. La Friche la belle de mai propose à quatre équipes d’artistes, d’architectes et de designers d’accompagner cette dynamique.

_____________________________

UNFrameD (HOrS CaDre) A La BeLLe De mai


À Marseille, JR, photographe globe-trotter, s’intéresse à l’identité de la Belle de Mai et invite ses habitants à se pencher sur la mémoire de leur quartier et à plonger dans leurs archives personnelles. Ces photos, anciennes ou actuelles, servent à la réalisation d’une oeuvre murale, à l’entrée de la Friche ainsi qu’à une exposition collective dans le quartier de la Belle de Mai.

Productions : Friche Belle de Mai et Marseille-Provence 2013
Avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional
et de Marseille-Provence Métropole.

Partenaire grand projet : Caisse des Dépôts et Consignations.

Temps publics
Inauguration du 17 au 19 mai dans le cadre de 48 h Chrono

_____________________________

WAGON JEUX
UNe aire De JeUx permaNeNTe pOUr LeS eNFaNTS

COLLeCTiF eNCOre HeUreUx
La proximité immédiate du site de la Friche Belle de Mai avec les voies ferrées créé une situation urbaine étonnante, source d’inspiration pour le collectif Encore Heureux pour penser cette commande d’aire de jeux en s’appuyant sur l’histoire du lieu et en réactiver le potentiel narratif. Les trains et les gares sont en effet un univers rempli d’imaginaires, extrêmement dynamiques, qui fascine autant d’un point de vue technique (machines, constructions, ...) qu’humain (savoir-faire, métiers, ...).
Cette aire de jeux s’organise sur un chassis de wagon de marchandise stationné sur l’une des trois voies encore présentes sur le site. Un espace transformé, complété d’une structure de jeux où rêver à des voyages immobiles. Monter sur le wagon, prendre place aux commandes de la cabine, jouer au cheminot... Jouer à partir de cet objet magique qui incarne le mouvement, l’avancée, la possibilité d’aller loin. L’emprunter à l’univers connu de la ville pour l’offrir aux enfants, qu’ils le découvrent, le détournent et l’habitent.
Productions : Friche Belle de Mai et Marseille-Provence 2013
Avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional et de Marseille-Provence Métropole.

Partenaire grand projet : Caisse des Dépôts et Consignations.
Temps publics
Inauguration en juin.

_____________________________

Le JarDiN DeS raiLS
DeS JarDiNS COLLeCTiFS eT FamiLiaUx À La FriCHe
La BeLLe De mai

JeaN-LUC BriSSON & DaViD ONaTZky
«Les jardins seraient l’une des clefs de la vie heureuse des quartiers; nous le pensons et voulons mettre en œuvre ce mouvement et pas seulement en répondant à une demande générale de jardins, de jardinage dans le quartier. Il s’agit de faire apparaître sur le site, majoritairement minéral de la Friche la Belle de Mai, de la fertilité, de la fraîcheur et créer des échanges de différentes natures entre l’intérieur et l’extérieur de ce site à vocation essentiellement culturelle. Tout d’abord nous considérons que le jardinage, dans un sens assez large, au même titre que la cuisine par exemple, est un fait culturel reliant ville et campagne, passé et présent, l’ici et l’ailleurs. Les plantes jardinées ont voyagé et continuent de voyager dans les poches, les bagages, les caravanes des êtres humains. S’intéresser à leurs trajets revient à retracer les migrations humaines, s’étonner ou se rassurer que certaines plantes se trouvent de part et d‘autre d’une mer, d’un océan, considérer leur stratégies qui croisent les nôtres et les utilisent pour se développer. Par ailleurs le quartier compte plusieurs sites de jardins collectifs avec lesquels la Friche souhaite se mettre en relation dans le but modeste mais important de mettre en avant cette richesse pas toujours visible. Cette mise en relation entraînera des échanges de toutes sortes à construire ensemble avec les autres sites. La Friche souhaite être autant à l’initiative de propositions dans ce sens qu’à l’écoute de ce que les autres jardins collectifs déjà constitués ont à proposer. Le voisinage est un élément fondamental et constituant du jardinage.»

 

Contactez-nous

Cet article vous intéresse ?

Contactez-nous :

  • Par email :
site en responsive design
Site en responsive design, adapté à tous les écrans